Logiciels SaaS : garde-fous du travail à distance ?

Juil 10, 2021Transformation Digitale

Accueil » Blog » Logiciels SaaS : garde-fous du travail à distance ?

La transition a été brutale. En un claquement de doigts, nous sommes passés du présentiel (un bureau en toute sobriété, des collègues qui font la grimace, des réunions toutes les heures) au distanciel (un ordinateur dans la cuisine, les enfants qui font des grimaces, le chat qui miaule pour sortir). Pour Time Magazine, le Covid est à l’origine de la « plus grande expérience de télétravail » de l’Histoire. Mais ce changement, qui risque de perdurer même après la crise, s’accompagne de questions cruciales : comment garantir l’accès aux fonctionnalités et aux documents ? Comment maintenir le même niveau d’efficacité avec des collaborateurs dispersés aux quatre vents ? À ces questions, les logiciels SaaS apportent des réponses concrètes et efficientes : ce sont les garde-fous du travail à distance.

Les logiciels SaaS ont-ils sauvé le monde du travail ?

Si les solutions SaaS n’ont pas littéralement « sauvé le monde » (du travail), elles ont du moins grandement facilité la transition vers le travail à distance. En effet, les infrastructures de service à distance du SaaS (Software as a Service) sont particulièrement bien adaptées à la culture du télétravail : le stockage des outils et des données sur le Cloud, et la simplicité d’accès qui en résulte ont contribué à ce que les entreprises puissent continuer à exercer dans des conditions optimales. Les logiciels SaaS, par leur conception même, tiennent déjà compte des contraintes liées à la mobilité et au télétravail ; ils ont anticipé la possibilité que vous pourriez mettre du cœur à l’ouvrage depuis votre canapé. Ces outils permettent de partager des documents, de diffuser des informations, d’organiser des conférences, de collaborer sur des projets et tutti quanti, tout en offrant un environnement sécurisé et techniquement optimisé. Non seulement ils rendent possible le travail à domicile, mais ils permettent d’édifier des garde-fous autour des processus métiers et des habitudes professionnelles.

De fait, les entreprises qui ont déjà entrepris leur transformation digitale en adoptant des logiciels SaaS ont pris un temps d’avance sur les autres au regard des nécessités du travail à distance. Plus que jamais, on peut affirmer que l’infrastructure SaaS est « le » changement majeur impulsé par le digital ces cinq dernières années. Le marché est d’ailleurs passé, entre 2015 et 2020, de 69 à 157 milliards de dollars (Statista).

L’accident OVH

Vous avez surement entendu parler de cet incendie qui a ravagé plusieurs data center de l’entreprise OVH en mars dernier. L’hébergeur de données localisé à Strasbourg a vu les différents sites et services de ses clients partir en fumée en quelques heures, rendant ainsi plus de 120 000 services web inaccessibles. Ce tragique incident qui heureusement n’a fait aucune victime, a toutefois sensibilisé bon nombre de gens au cloud et aux différents risques qui gravitent autour. L’hébergement représente une part non-négligeable dans le prix des licences fixées par les éditeurs SaaS et ce type d’accident rappelle à quel point ce segment est vital pour les logiciels web.

Pourquoi les outils SaaS sont-ils indispensables pour le télétravail ?

Plusieurs raisons expliquent ce rôle de garde-fou :

  • Les logiciels SaaS adoucissent la transition vers le travail à distance. Ils s’adaptent facilement aux nouveaux modes de travail : en connectant les collaborateurs, en ouvrant des accès sécurisés aux données stratégiques et aux ressources de l’entreprise, en fluidifiant la circulation de l’information, et en tenant compte des contraintes de chacun. Ces solutions aident les entreprises à basculer du mode « bureau » au mode « travail à domicile » en un clin d’œil.
  • Les solutions SaaS sont flexibles. Rapides à implémenter, faciles d’accès, simples d’utilisation, personnalisables, disponibles 24h/24, elles peuvent être lancées sur n’importe quel outil et depuis n’importe quel endroit (à condition de disposer d’une connexion au web). Elles constituent un véritable environnement de travail virtuel pouvant être déployé partout et permettant aux entreprises de gagner en agilité.
  • Les outils SaaS sont très sécurisés. La nature de leur infrastructure les contraint à adopter des mesures de sécurité drastiques en matière de stockage des données, de chiffrement des échanges, d’accès aux outils et de sauvegarde des systèmes et des fichiers.
  • Les logiciels SaaS servent à tout. À gérer des projets en collaboration, à planifier le travail, à synchroniser les utilisateurs (Asana, Trello, Slack…). À communiquer et échanger des données, à organiser des conférences, à faire des démonstrations via écran partagé (Google Meet, Microsoft Teams, Zoom…). Ou encore : à matérialiser les processus pour les optimiser et gagner en performance, à accompagner les équipes, à faciliter les échanges (logiciels BPM comme Iterop).

Autant d’avantages qui les rendent incontournables dans le cadre du travail à distance. Car, grâce aux logiciels SaaS, les entreprises peuvent non seulement poursuivre leur travail tout en maintenant leur niveau d’efficacité, mais aussi en profiter pour gagner en performance !

 

Articles qui pourraient vous intéresser :

4 exemples de transformations numériques réussies

4 exemples de transformations numériques réussies

Votre entreprise amorce le virage du digital ? La transformation digitale est un incontournable pour rester performant, garder une longueur d’avance sur la concurrence, et améliorer la satisfaction client. C’est aussi un défi majeur, qui nécessite de...

lire plus